Quitte a être assis autant que ce soit pour un ciné-concert et dans un fauteuil confortable ! Le 21 juin, Graffiti s'associe au Cinéma Le Concorde pour vous proposer une soirée autour de la musique : ciné-concert de Gregaldur, plateau radio, court-métrage

>> Entrée gratuite - réservations conseillées

>> 1ère partie <<

19H00 – Shtsrzyhzyhzyhzyhzyhzyhzyhzyhzyhzyhtj de Gregaldur
Ciné-concert proposé avec Graffiti Urban Radio – tout public à partir de 6 ans

Adepte de musiques bricolées, de matériel et techniques vintages, dans un esprit Do It Yourself, c’est naturellement que Gregaldur se tourne dans cette création vers le cinéma de Garri Bardine, un des maîtres du cinéma d’animation, qui trouva sa notoriété cinématographique en se consacrant à d’autres techniques d’animation : pâte à modeler, fil de fer, allumettes ou encore ficelle.

Dans Shtsrzyhzyhzyhzyhzyhzyhzyhzyhzyhzyhtj, Gregaldur met en musique 4 court-métrages : Hop-là Badigeonneurs, Conflit, Fioritures et Adagio, des films à double niveau de lecture, faisant apparaître sous les images un discours politique très actuel. Guitare, clavier, harpe, mais aussi une machine sonore bidouillée s’alternent et s’assemblent pour créer un univers musical croisant sons concrets, pop et électro.

20H00 – Plateau-radio avec Gregaldur en direct avec et sur Graffiti Urban Radio

→ Réserver sa place : https://larochesuryonleconcorde.cine.boutique/media/1044

>> 2e partie <<

21H30 – Projections de 2 courts-métrages :

BUT WE HAVE THE MUSIC de Shanti Masud – 2008 – 40mn

Une chanson, une bobine Super 8, un (ou des) visage(s). Portraits de gens seuls ou en groupe pris dans un même espace : celui de l’écoute, celui du noir et blanc. Dans cet espace peuvent converger les fantasmes du filmé et du filmeur. Un juke-box intime qui organise la rencontre entre pionniers, classiques, trésors cachés, icônes sacrifiées, unsung heroes & beautiful losers. Leonard Cohen, Robert Johnson, Dion, Nick Drake, Jackson C. Frank, The Beach Boys, The Ramones, Christophe ou Olivensteins fiers de ne rien faire, jusqu’aux oubliés Papas Fritas.

Compilation, 12 instants d’amour non partagé de Frank Beauvais – 2007 – 40mn

En juin dernier, je faisais la rencontre d’Arno, un garçon de vingt ans dont je tombais immédiatement amoureux. Pour être sûr de le revoir alors que ce sentiment n’était pas partagé, je lui ai proposé le projet qui est devenu Compilation, 12 instants d’amour non partagé. Pendant tout l’été, du 21 juin au 21 septembre, je lui ai demandé de venir quotidiennement chez moi écouter de la musique. Une musique qui deviendrait l’unique dialogue entre nous, commenterait l’évolution de mes sentiments à son égard, le pousserait dans ses retranchements, le caresserait et le brusquerait. – Frank Beauvais

→ Réserver sa place : https://larochesuryonleconcorde.cine.boutique/media/1047