Précédent
A l'antenne

Ils ouvriront la scène Graffiti, place du Théâtre, pour la Fête de la Musique le vendredi 21 juin. Partons à la rencontre d'Okay Chorale.

Graffiti : Bonjour Benoît, peux-tu nous présenter Okay Chorale et son histoire ?

→ Cela faisait quelques années que nous avions évoqué le fait de monter une chorale avec un répertoire musiques actuelles, à l’image de ce qu’avaient pu entreprendre d’autres lieux comme le Fuzz’Yon (Coopérative de Mai, Grand Mix, Camji…). J’avais également eu un gros coup de cœur après la projection au Concorde d’un documentaire nommé « I feel good » sur une chorale de personnes âgées aux États-Unis. J’avais imaginé comme projet de base une chorale mêlant anciens et enfants, cela ne s’est pas fait pour x raisons mais peut-être que cela se réalisera un jour ! Et puis nous avons eu l’occasion de tester la mise en place d’un tel projet avec le collectif nantais « Les Volleyeurs » (https://www.facebook.com/volleyeurs/). Eux avaient l’habitude de le faire avec des scolaires mais on l’a tenté avec des adultes. La mayonnaise a bien pris, on a enchaîné sur le lancement d’Okay Chorale en septembre 2017 et on a vite dû refuser du monde. On s’était fixé un effectif de 40, on est passé finalement à 60. Même sans avoir d’expérience de musicien, cela n’empêche pas d'avoir envie de chanter. Ici il n’y a pas de niveau requis, on interprète des chansons actuelles, pop, rock, c’était suffisant pour inciter les gens à se lancer dans l’aventure.

Graffiti : Peux-tu nous en dire plus sur le fonctionnement d'Okay Chorale ?

→ La chorale se réunit deux lundis par mois, pour des répétitions de deux heures. C’est Stéphane Louvain (Little Rabbits, French Cowboys, Katerine…) qui est notre chef de chœur. Il n’avait à la base pas d’expérience pour mener une chorale mais avait été choriste dans un projet similaire sur Nantes (Y birds). Et je souhaitais plutôt un profil de musicien indé qu’un chef de chœur pur et dur. Pour les arrangements, j’ai sollicité Matthieu Ballet, musicien/arrangeur/réalisateur qui a travaillé avec du beau monde (Miossec, Fersen, Alexis HK…) et habite dans le nord-ouest Vendée. Cela nous fait donc une super équipe.

Graffiti : Cela fait deux ans qu'Okay Chorale existe, quel bilan faites-vous de ces deux années ?

→ Le bilan est plutôt chouette déjà par rapport à l’engouement autour du projet (on a une grosse liste d’attente pour intégrer la chorale), les choristes ont plutôt tendance à rempiler, ce qui est bon signe. On a un répertoire de neuf chansons et on a fait neuf concerts depuis le début du projet. Nous sommes allés à Notre-Dame-de-Monts sur le festival Ultrasong pour faire la première partie de Dick Annegarn, on nous a invité à la Bernerie-en-Retz ches les Tontons Nageurs, à Nantes au Ferrailleur en première partie de Moustache Muséum… On s’exporte ! Et ça nous met des petits coups de pression, c’est motivant. Le concert de vendredi sera notre dixième.

Que nous préparez-vous pour la Fête de la Musique ?

→ Un bon concert! (enfin on espère !)

++ Suivez Okay Chorale sur Facebook : https://www.facebook.com/okaychorale/

 

okaychorale.jpg

Crédit David FUGÈRE

 

Ajouter un commentaire