Emission 617 Royal Trux et Chrome - Parti d'une musique brutal et dissonante Royal Trux est ce duo new-yorkais formé de Jennifer Herrema et Neil Hagerty qui a tendu progressivement vers un blues déconstruit et furieux, un peu à la manière de The Jon Spencer Blues Explosion.
Une crise de paranoïa sous LSD: c'est ainsi que certains ont décrit la musique de Chrome, formation originaire de San Francisco, une ville alors envisagée par quantité de musiciens comme un lieu de résistance, un lieu qu'adoptèrent ceux qui se sentaient de nulle par, les Factrix, Residents, Tuxedomoon – et Chrome...

La Playlist:
Royal Trux: Bad Blood – Strawberry Soda - (Edge Of the) Ape Oven - the Flag – the Spectre - A Night To Remember - Can't Have It Both Ways – (J) - Money for Nothing - Sunshine and Grease - Sewers of mars
Lou Reed: Metal Machine Music (partie 1)
Chrome: Chromosome Damage - The Monitors - All Data Lost - SS Cygni - Pygmies in Zee Dark - Slip It to the Android - Pharoah Chromium – (J) - ST 37 - Magnetic Dwarf Reptile - TV As Eyes - Zombie Warfare (Can't Let You Down) - March Of The Chrome Police (A Cold Clammy Bombing) - Critical Mass - The Need - Perfumed Metal - Distance - Angel Of The Clouds - Nephilims (Help Me!) - Captain Boson - Slave Planet Institution
Bonne Ecoute...

Bibliographie :
Post-Punk, No Wave, Indus & Noise, Chronologie et Chassés-croisés, Philippe Robert, Le Mot et Le Reste, 2011

 

RSS - itunes

Ajouter un commentaire