Emission 642 the Barracudas, the Unclaimed, Yard Trauma, the Pandoras, the Gravedigger V et the Morlocks - Contrairement aux apparences, les Barracudas ne sont ni américains ni sortis des années soixante. Si le chanteur Jeremy Gluck est né à Ottawa au Canada en 1958, c’est bien à Londres au Speakeasy Club qu’il rencontre le guitariste Robin Wills, d’ascendance suisse, à l’automne 1977. - Shelley Ganz est un teigneux mais aussi un puriste. Il ne se met pas à dos autant de musiciens en si peu de temps par l’effet du hasard, c’est un pointilleux exigeant. Lorsqu’il passe une annonce en 1978 dans le journal Recycler de Los Angeles, il cherche des musiciens capables de jouer les Seeds ou les Standells. Il s’habille en noir comme Sean Bonniwell, leader de Music Machine, avec la même coupe de cheveux. Sid Griffin répond à l’annonce, pressé qu’il est de quitter son groupe punk, Death Wish. En avril 1979, avec Matthew Roberts à la batterie, Barry Shank à la basse et Thom Hand à l’orgue, Ganz crée the Unclaimed. - C'est en 1982 que Tim Hupp (alias Joe Doge) à Tucson en Arizona fonde Yard Trauma en compagnie de Lee Joseph. Ce dernier vient d'enregistrer un EP de musique indus-cold wave sous le nom de Jacket Weather. Yard Trauma se construit avec Tom Larkins à la batterie et Lance Kaufman à l'orgue farfisa. - Les groupes de filles ne sont pas plus nombreux dans le rock garage que dans le rock en général. Fondés en Californie début 1983, les Pandoras font partie de cette minorité. La redoutable Paula Pierce est dans le milieu dès sa première formation punk, the Rage, en 1976, qu’elle quitte l’année suivante pour un groupe de garçons, Action Now, à la musique tournée vers la power-pop. Mais c’est la décennie des sixties qui motive Paula Pierce, et son nouveau groupe se construit avec trois filles : Bambi Conway à la basse, Casey Gomez à la batterie et Gwynne Kelly à l’orgue farfisa. - Si le garage punk se définit par un son sale, puissant et amateur, les Gravedigger V sont alors champions du monde. Ce groupe qui n’a même pas enregistré vingt titres est mené par le chanteur américain d’origine asiatique Leighton Koizumi, le quel possède une voix nasillarde, criarde et hargneuse. Un délice pour les amateurs de productions punk, de guitares saturées, de rythmiques mitraillettes. - Ted Friedman et Leighton Koizumi continuent l’aventure au sein des Morlocks, copie conforme des Gravedigger V.

La Playlist:
the Barracudas: I Want My Woody Back - California Lament – (J) - On The Strip - This Ain’t My Time - Violent Times - You've Come A Long Way - She knows.
the Unclaimed: Time To Time - No Apology – (J) - Things In The Past – Ugh.
Yard Trauma: Some People - I Got A Girl - Just A Dream - Over & Over - Way It Will Be - Little Girl (Who Left) - Must’ve Been Something I Took Last Night.
the Pandoras: It’s About Time - He’s Not Far – (J) - I Live My Life - It Just Ain’t True - Want, Need, Love - I Want Him - James - The Hump - High On A Cloud - Haunted Beach Party - Stop Pretending.
the Gravedigger V: No Good Woman - Do Like Me - Hate – (J) - Searchin’ - Night Of The Phantom - Don’t Tread On Me – (J) - One Ugly Child - Tomorrow Is Yesterday – She’s Gone - (J) - Stoneage Stomp -
the Morlocks: Help Me – Back in the U.S.A (J) - Help Me – High Tide Killer.
Bonne Ecoute...

Bibliographie :
Rock Garage: Fuzz, Farfisa & Distortions, Christophe Brault, Le Mot et le Reste, 2016.

RSS - itunes

Ajouter un commentaire