Emission 593 Porcupine Tree est un groupe londonien formé par Steven Wilson -  Très influencé par Pink Floyd, King Crimson et le courant du rock planant, il a mêlé mélodie folk-pop pastorales, longues plages cosmiques et explosions de metal, parfois au sein de la même chanson. Ce groupe s'est ainsi inscrit dans la lignée de la musique progressive, qu'il a contribué à faire revivre autrement dans les années 2000.

La Playlist:
The Nostalgia Factory - Space Transmission - Message From A Self Destructing Turnip - Radioactive toy - Siren - Small Fish - The Sky Moves Sideways (Phase 2) - (Jingle) - Waiting (Phase Two) - The Sky Moves Sideways (Phase 2) - (Jingle) - Waiting (Phase Two) - Even Less (extrait) – Stupid Dream – Pure Narcotic - Tinto Brass - How Is Your Life Today? - Last Chance To Evacuate Planet Earth Before It Is Recycled - Hatesong - Russia On Ice - Trains - Wedding Nails - the Creator Has a Matertape - Fear of a Blank Planet – (Jingle) - Anesthetize - The Incident.
Bonne Ecoute...

 

RSS - itunes

Commentaires

Bonjour, Je tenais à vous féliciter quant à votre choix de mettre l'arbre à porc-épic à l'honneur. La première émission était tout à fait correcte. En revanche, sur la deuxième, vous avez multiplié les erreurs. Porcupine n'a jamais repris Joy Division. Ensuite vous annoncez "Russia on Ice" alors que débute "How is your Life Today", allégrement coupée par "Last Chance to evacuate..." Et vos enchaînements sont horribles, je ne parle même pas des coupures soudaines de morceaux (Ok, Porcupine fait dans le long, mais un peu de délicatesse bon sang !), mais des fondus/enchaînés où vous oubliez de jouer avec les boutons de volume, ce qui donne polyrythmie, désynchronisation et cacophonie à plusieurs reprises. Et "black métal" In Absentia, sérieux ? Indus, métal prog, ok, mais il n'y a rien de black métal (voix de sorcières, double grosse caisse à fond, rythmiques frénétiques, thèmes satanistes ou païens, etc.). Pardon, mais si vous voulez conserver du crédit, je vous invite à plus fouiller vos sujets. Conseil de fan et d'amateur de musique exigeant. ;-) Quoi qu'il en soit, merci pour cette initiative !

Bonjour, Merci pour ces commentaires... c'est bien d'avoir des retours lorsque l'on propose quelque chose... En ce qui concerne mon erreur pour Joy division, je le dis dans l'émission ma langue a fourchée et c'est une référence à Krafwerk qui est faite sur le “Radioactive Toy”... Meaculpa pour cette erreur que j'ai réctifié à l'antenne !!! voici d'ailleurs mon texte: “Vous l'avez compris des plages d'une certaine longueurs (je ne vais donc pas parler beaucoup ce soir d'autant je commence par vous dire des bêtises et qu'il ne s'agissait pas de référence à Joy Division mais plutôt, le chien de Mickey, de références à Kraftwerk et de son radioactivitat bref c'est parti pour la suite du bain sonore Up the Downstair (1993)  Siren - Small Fish Ensuite, il fallait, effectivement que je coupe certain morceaux et j'en suis le premier désolé, et je fais cela: “à l'ancienne, donc je vous accorde que les enchaînements sont parfois “pourris”... mais, lorsque je fais référence à “Russia on Ice” c'est pour dire qu'il y a de longues plages planantes... je ne dis pas que c'est le morceau qui va être diffusé juste après … Voici mon texte: “L'album Lightbulb Sun (2000) s'équilibre entre chansons pop et longues plages ambient et planantes, comme “Russia On Ice”. Lightbulb Sun (2000)  How Is Your Life Today? - Last Chance To Evacuate Planet Earth Before It Is Recycled - Hatesong - Russia On Ice Quand à la "tendance" “Black Metal: oui je l'assume mais vous avez le droit de ne pas être d'accord... je parle de tendance.... “Porcupine Tree signe un nouveau contrat avec Lava, une filiale d'Atlantic mais pas de machine à laver. Quoique dominé par des chansons pop, In Absentia (2002) se place en renouveau, tendance black metal. Cet album n'est pas sans évoquer avec des titres comme “Wedding Nails” ou “the Creator Has a Matertape”, le virage que King Crimson a pris avec son album Red en 1974, recourant à des sonorités plus dures. Le nouveau batteur Garvin Harrison apporte une puissance nouvelle grâce à un excellent jeu polyrythmique.. Steven Wilson s'associe parallèlement à la réalisation des albums d'Opeth.” In Absentia (2002)  Trains - Wedding Nails - the Creator Has a Matertape Pour finir je suis d'accord avec vous, il faut toujours fouiller encore plus son sujet... je vais essayer de faire encore plus, et de mon mieux..... Merci, encore une fois pour ce retour, c'est toujours intéressant pour moi d'avoir le point de vu des auditeurs... Vincent Lepley

... au fait, en anglais, on prononce "Porcupaïne". Soit dit en passant. :D

Ajouter un commentaire